L’animation finale du défilé du 14 juillet 2019 symbolise la reconstruction des blessés en opérations à travers différents tableaux.

Pour commencer la chorale composée de 40 élèves-officiers de l’École militaire interarmes (EMIA) arrivera sur le titre Entre terre et Mer, arrangé par Vincent Pages, interprété par les 52 musiciens de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Ensuite le chœur de l’EMIA interprètera le chant militaire Ô douce France de Jean-Edmond Lamaze.

La brigade des sapeurs-pompiers de Paris et le chœur de l’EMIA interprèteront le titre Backdraft de Hans Zimmer pendant l’arrivée de la garde à l’étendard des Invalides et le chœur des 10 écoles. L’étendard sera porté par 3 pensionnaires des Invalides et 3 militaires blessés pendant des opérations extérieures récentes.

Les sportifs blessés et le drapeau français porté par 25 jeunes du service national universel et 15 volontaires du service civique arriveront avec le titre Été 42 de Michel Legrand. Ensuite un officier de l’EMIA lira le texte « L’étendard des Invalides ».

Pour finir, le chœur de l’École militaire interarmes et les chœurs des 10 écoles chanteront la Marseillaise, avec la musique de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, sous le drapeau français.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.