2020 04 10 01

Du 1er au 4 avril dernier au soir, les aéronefs du plot aérien de l’opération Résilience en Île-de-France ont effectué le transfert de 45 patients gravement atteints du Covid19 au départ de l’aéroport d’Orly vers les hôpitaux de province non saturés.

Composé de trois Caracal, de deux Puma, d’un Casa et d’un A400 positionnés en alerte sur la base aérienne 107 Villacoublay, le déploiement de ce plot est une première en métropole pour l’armée de l’Air. Conformément aux objectifs et en appui aux moyens civils, le dispositif a permis de libérer des places en réanimation dans les hôpitaux de la région parisienne.

Depuis, à l’exception des Caracal, tous les aéronefs sont retournés sur leur base d’appartenance où ils maintiennent l’alerte « évacuation sanitaire » à 2 heures et se tiennent prêts, selon les besoins du ministère des Solidarités et de la Santé, à reprendre les transferts de patients.

Dans le même temps, mercredi, jeudi et dimanche derniers, 4 transferts de soignants de province vers Paris ont été effectués par un C-160 Transall, un C-130J et un KC-130J de l’armée de l’Air. Ces rotations ont permis l’acheminement de plus d’une centaine de soignants vers la région parisienne. Ce personnel était soit de retour d’un transfert de patients par la SNCF, soit volontaire pour rejoindre la région.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.